Burn-out : Assurance arrêt maladie pour dépression

L'espoir au bout du tunnel

Une bien meilleure prise en charge

 

Cliquez ici : Assurance pour arrêt maladie Toutes Causes

En réponse au vieil adage qui dit « Le travail c’est la santé », certains ajoutent «… et ne rien faire c’est la conserver ». Dans le monde professionnel, les DRH doivent faire face à un nombre croissant d’arrêts maladie pour dépression : le Burn-out. Les inspections du travail et les syndicats s’insurgent et tentent d’apporter des réponses immédiates aux revendications des salariés. Les dirigeants s’inquiètent, la sécurité sociale s’alarme et les sociétés de prévoyance révisent leurs contrats d’assurance pour arrêt maladie. Alors comment réagir et que faire face à une situation de burn-out ? Il existe des solutions pratiques pour réinstaurer la sérénité au sein de notre environnement de travail et garder son salaire en cas d’arrêt prolongée.

Stress et contrat de prevoyance pour burn out et maladie professionnelle.

Le Burn-out est une réalité 

Pression, stress, épuisement au travail sont les causes les plus souvent pointées du doigt pour expliquer les cas de dépression. Les salariés, les indépendants et les chefs d’entreprise, l’état dépressif concerne tout le monde. Le résultat, on le connait. Le moral de la personne est au plus bas avant que les choses n'empirent et que parfois même les idées sombres ne viennent noircir le tableau. La réalité c’est que l’Assurance Maladie est elle aussi débordée et que les finances ne suffisent plus pour correctement prendre en charge les victimes de ce mal du siècle qui a rapidement détrôné les affections disco-vertébrales (le mal de dos). Quand rien ne va plus, et bien les choses peuvent encore empirer. Et oui, sans vouloir être pessimiste, et encore moins fataliste, ce phénomène est comme un vieux fantôme qui erre dans les couloirs des bureaux à la recherche d’innocentes victimes. Un fantôme tellement traumatisant que certaines victimes n’arrivent parfois plus à le nommer, « burn out », « bien out », « burnout » ou « bur n out » ? Peu importe, il fait toujours autant de ravages.

La dépression n’épargne personne

Comment se soigner en cas de burn out ? Assurance prevoyance arrêt maladie

Le rapport au travail varie d'une personne à l'autre. Le stress au travail a très souvent pour origine un déséquilibre entres les tâches à effectuer et les ressources mises à disposition pour accomplir ces missions. La pression peut alors carrément paralyser la personne. Le tableau de chasse est impressionnant.  Parmi les victimes, on compte bien sûr et comme toujours les couches populaires à bas salaire. Sans surprise, c’est l’ouvrier, la caissière et autres travailleurs à la chaine qui trinquent le plus.  Ensuite, viennent les salariés des grosses entreprises comme les commerciaux qui se plaignent d’avoir des objectifs inatteignables. Certaines professions s’inquiètent aussi de leurs conditions de travail qui se dégradent chaque jour un peu plus. C’est le cas notamment des agents de la fonction publique (chauffeur de bus, enseignant et professeur des écoles, fonctionnaire titulaire et non titulaire), des indépendants (infirmière libérale, kinésithérapeute, sage-femme, informaticien, comptable, conseiller, commercial, agent immobilier, gérant ou vendeur itinérant) mais aussi des transporteurs (chauffeur routier et artisan chauffeur de taxi). Fait nouveau, les membres de la direction, cadres supérieures, directeurs et autres sous-directeurs rattrapent rapidement et sûrement leur retard puisque le pôle prévoyance indemnisation de la sécurité sociale constate une forte hausse des demandes de versement pour des indemnités journalières en cas d'arrêt maladie causé par un burn-out. Un fort taux d’absentéisme entraîne forcément une redistribution inégale de la charge de travail entre les personnes présentes dans l’entreprise. Les retards s’accumulent et le stress augmente. Une spirale infernale qui ruine le moral et la santé du reste de l’équipe. Malheureusement, ces chiffres ne cessent de croître.

Reconnaitre un état dépressif

Bien que tout le monde ne manifeste pas les mêmes signes, les symptômes sont souvent identiques. Fatigue physique et émotionnelle dues à un état de stress chronique et avancé sont très courants. Il ne fait aucun doute que le stress est le mécanisme principal qui est à la source de tout. D’ailleurs c’est le premier mot que prononcent les victimes de burn-out lorsque le médecin leur demande leur avis sur les éventuelles causes. Les premières réactions du corps sont là aussi souvent les mêmes, un afflux sanguin et des troubles divers tels que le changement d’humeur et la perte de concentration avant la phase de déprime. C’est la détresse psychologique et l’état dépressif. Trop souvent, par honte, les personnes minimisent la gravité des faits et pensent à tort pouvoir gérer seules la situation. C’est une vraie fausse idée puisque l’épuisement et le manque de lucidité entrainent une diminution sur le contrôle des évènements. Sous cette apparente stabilité, le corps épuise ses réserves. C’est sous cette apparence de résistance que les hormones de stress, telles que le cortisol, tissent un voile de résilience, mais à quel prix ?
Le salarié autrefois fier et résilient ressent les assauts de la fatigue. Son système immunitaire s’affaiblit, sa productivité s'effondre, il est au bord de la rupture et de l’accident du travail. Les symptômes se renforcent et réduisent la performance et la présence au travail. C’est aussi ici que la prévoyance peut permettre une prise en charge rapide est efficace. Soyons honnêtes, la baisse des revenus, autrement dit, le maintien de salaire en cas d’arrêt maladie est un enjeu économique certainement aussi important que le traitement à suivre pour guérir.

Quel traitement pour soigner la dépression

Avant de parler de calme et de repos, il faut s’attarder sur la forte consommation de psychotropes. Est-il besoin de rappeler que ni les anxiolytiques ni les antidépresseurs et autres tranquillisants ne soignent la dépression ? Pourtant, nous Français, en sommes les plus gros consommateurs. Pas étonnant que le trou de la sécurité sociale se creuse autant et que les assureurs augmentent leur assurance prévoyance arrêt maladie. Abuser de ces médocs, c’est confesser son incapacité à se gérer. Ces comportements dangereux pour la santé poussent vers une addiction dont il est compliqué de se défaire.
Comment rompre avec la dépendance ? Dans la plupart des cas, les patients ont recours à une cure de sevrage en hôpital, clinique ou centre de désintoxication.
La façon la plus efficace de réduire les arrêts maladie est de les prévenir. Les pouvoirs publics et les assureurs doivent encourager les modes de vie sains et mettre l’accent sur l’éducation. Les patrons doivent former leurs équipes au management du stress par une communication transparente. L’assurance Maladie doit activement participer à ces programmes de prévention axés sur la santé au travail. La prévention des conduites addictives en milieu professionnel s’inscrit dans une logique globale de la promotion de la santé. L’objectif est d’accompagner les personnes à risque ou isolées.

La santé au travail

Dès ses débuts, l'employeur doit adopter une approche responsable dans tous les aspects de son activité, en mettant l'accent sur la conduite éthique des affaires, mais aussi sur son impact environnemental et social. Prônez le vivre-ensemble et changez les méthodes managériales. Se focaliser sur les soft-skills c’est-à-dire des compétences plus humaines et pratiques en fonction de la situation. Favoriser l'autonomie professionnelle en rompant le cycle de dépendance entre un collaborateur et son responsable direct. Il est indéniable que de telles mesures peuvent aider à réduire le stress subi par le salarié. L’employé ne doit plus ressentir cette pression qui l’oblige à travailler alors même qu’il est malade ; et tout cela dans le but de répondre aux attentes du manager. Ces mesures participent à la création d’une dynamique plus équilibrée donc à une atmosphère saine dans la structure. De la diversité, de l’inclusion, du bien-être pour de la performance, c’est désormais le cocktail gagnant pour motiver les troupes et surtout éviter de les perdre. Un accident du travail est si vite arrivé. Il y a urgence, pour sauver le soldat Ryan, une seule solution : « miser sur le capital humain plutôt que sur le capital tout court »..

Zoom sur la prévoyance assurance arrêt maladie

Le burn-out est associé au milieu professionnel. On ne parle pas de burn-out  dans le cadre de la vie privée. Ses effets sont visibles et lourds de conséquences pour les proches et les collègues.
Les salariés sont la plus grande ressource de votre entreprise, et les voir subir cette situation a un impact direct sur votre organisation et votre chiffre d’affaires. En tant que chef d’entreprise, vous devez rapidement agir, il en va de votre business. Vous devez veiller à la sécurité de vos employés. Sans une assurance pour arrêt maladie qui permet à vos salariés de percevoir des indemnités journalières complémentaires à ceux versées par le régime obligatoire, leur situation financière se détériorerait rapidement.
Une assurance maintien de salaire empêche la perte de revenus. La mise en place d’un contrat de prévoyance collective influe directement sur l’équilibre et le bien-être de tous vos employés qui se sentent protégés et valorisés. Cette initiative témoigne véritablement de votre solidarité et de votre engagement à prendre soin d’eux au même titre que les résultats financiers de votre structure.  Il s’agit d’un investissement stratégique pour l'entreprise. Vos salariés ne l’oublieront pas de si tôt et en cas de conflit vous aurez une plus grande marge de négociation. Gardez à l’esprit que l’adhésion à un contrat assurance prévoyance arrêt maladie est une nécessité, pas une option.
Dans un marché du travail hyper compétitif où les candidats diplômés et qualifiés sont très demandés, proposer une assurance arrêt maladie collective avec une garantie invalidité et un capital décès est un sérieux atout. Les garanties présentes dans l’assurance prévoyance maintien de salaire sont faites sur mesure afin de totalement correspondre à l’ensemble des salariés, qu’ils soient cadres ou non cadres. Elles sont non seulement meilleures que la prévoyance individuelle mais elles sont aussi beaucoup moins chères. Les contrats de prévoyance collective maintien de salaire sont une aubaine pour les assurés en raison du nombre de salariés et de la participation financière de l’employeur. En général, les employés de grandes entreprises privées bénéficient d’une très bonne couverture. Quel que soit les métiers exercés, il est peu fréquent de trouver des contrats individuels avec un meilleur rapport qualité / prix.

Un dispositif fiscal très incitatif

La survie d’une entreprise repose sur le capital humain. La question que tout employé se pose c’est  comment garder son salaire en arrêt maladie ? La souscription à un contrat de prévoyance maintien de salaire ne doit pas être considérée comme une charge financière pour l’employeur mais comme un véritable investissement. En effet, les bénéfices sont nombreux : baisse importante des absences, réduction du turn-over et des intérimaires, maintien de la productivité et renforcement de l’image de marque.
L’état incite lui aussi de plus en plus les employeurs à mettre en place un filet de sécurité pour leurs salariés et la protection sociale est une de ses grandes préoccupations. Il existe des avantages fiscaux non négligeables pour l’employeur. Grâce à l’article 39 du CGI, les cotisations versées dans le cadre d’une prévoyance collective sont déductibles de l’impôt sur les sociétés. La contribution employeur est elle aussi exonérée de charges sociales, dans une certaine limite, et à l’exception de la CSG et CRDS.
Dans un contexte économique encore plus tendu, il est temps d’adopter une nouvelle stratégie de management, non seulement pour la santé des salariés et des dirigeants eux-mêmes mais aussi pour la santé de nos entreprises et de notre précieuse Assurance Maladie si mal en point. Prendre un tel engagement témoigne du dévouement à un avenir durable et responsable dans lequel l'éthique et l'écologie sociale sont au cœur de chaque décision.

Cliquez ici : Assurance prévoyance maintien de salaire

LEDEVIS.COM

Vous avez aimé cet article? Partagez-le

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur WhatsApp
Partagez par mail
Imprimer

Sur le même sujet

coût assurance citroen ami

Une Vsp Fun : Citroen Ami électrique

  Cliquez ici : Prix assurance Citroën Ami électrique Citroën est un constructeur très apprécié en France. Il produit la Citroën Ami, une voiture

Recevez tous nos conseils

Vous avez une voiture sans permis et vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils pour l’entretient, l’assurance, l’achat ou la revente de votre voiturette ? Indiquez votre email, c’est simple et gratuit

5cca94a85c11bbd5e80c5e580b2423ae^^^^^^^^^^^^^^^