Licenciement, démission : Devis assurance maintien de salaire pour salarié

Licenciement, démission : Devis assurance maintien de salaire pour salarié

Rompre un contrat de travail c'est possible mais pas n'importe comment.

 

Cliquez ici :  Comparatif assurance maintien de salaire GRATUIT pour salarié 

Tous les salariés sont-ils égaux en droits quel que soit leur job, leur ancienneté et leur salaire ? C'est peu probable sinon les gilets jaunes ne seraient pas aussi nombreux dehors. Mais il faut aussi reconnaître que beaucoup d'employés sont très épanouis dans l'entreprise pour laquelle ils travaillent alors ne faisons pas de généralité. Pourtant, quand au boulot les relations se tendent et quand l'employeur ou le salarié veut rompre le contrat de travail, les choses peuvent très vite se dégrader. En cas de rupture de contrat il y a toujours une procédure à suivre. Voyons ensemble quelles sont les modalités de rupture et les indemnités journalières auxquelles le salarié peut éventuellement prétendre.

tarif assurance perte de revenus

 

Licenciement par l'employeur, démission du salarié : Les motifs et les raisons invoqués

Que vous soyez licencié ou que vous décidiez de démissionner la rupture de contrat devrait toujours se faire dans un climat calme et posé.

Quand l'employeur décide de se séparer de son salarié

On ne met pas les gens à la porte sans un motif réel et sérieux. Pour que le patron ne veuille plus vous garder au sein de l'entreprise, les faits doivent être assez graves, prouvés et vérifiables.

Il existe 3 types de licenciement :
- Licenciement pour motif personnel avec cause disciplinaire : faute grave ou faute lourde
- Licenciement pour motif personnel sans cause disciplinaire : insuffisance professionnelle, problèmes relationnels etc.
- Licenciement économique : Un changement de situation dans la boite empêche de garder le salarié.

Licenciement pour faute

Si la faute a ou peut avoir des conséquences fâcheuses alors l'employeur peut envisager un licenciement avec ou sans indemnités selon le cas.

Licenciement pour motif personnel

Avec ou sans motif disciplinaire, la direction peut vous renvoyer pour :

- Insuffisance professionnelle : Un salarié peut être licencié si malgré tous les efforts fournis il ne réussit pas à faire correctement le job qu'on lui confie. Pour que la décision soit recevable, on analysera des éléments comme la conjoncture économique, la qualité du travail réalisée etc.

- Problèmes de santé : C'est très rare qu'un employeur licencie un salarié pour des raisons de santé sauf si les absences répétées empêchent le bon fonctionnement de la société. En cas d'inaptitude physique, le patron devra tout faire pour changer le salarié de poste en tenant compte de l'avis de la médecine du travail.

- Difficultés dans les relations de travail : Possibilité d'invoquer l'incompatibilité d'humeur entre collègues ou la perte de confiance du patron envers son employé.

- Absences injustifiées et répétées : L'employé doit être à son poste aux heures de travail convenues dans son contrat de travail. Toute absence doit être justifiée sous peine de sanction.

Il appartient à l'employeur de démontrer la réalité de faits reprochés à son employé. Si les faits reprochés sont non avérés et par conséquentinjustifiés, l'employeur sera poursuivi pour licenciement abusif et devra payer des dommages et intérêts à son salarié. Évidemment, dans ce cas l'employé reste au sein de l'entreprise.

Procédure disciplinaire : Mode d'emploi

L'entreprise doit d'abord constater la faute de son employé puis procéder ainsi :

- Mettre au courant le salarié de sa faute.
- Le convoquer pour un entretien préalable.
- Le salarié peut être accompagné par un membre du personnel.
- Expédier par lettre recommandée avec accusé de réception la notification de licenciement.

Licenciement économique

L'employeur peut licencier une ou plusieurs personnes pour difficultés économiques. Un contrat de sécurisation professionnelle ou un plan de reclassement doit alors être envisagé. Le licenciement économique est très encadré et le chef d'entreprise doit absolument prouver que c'est l'unique solution qu'il lui reste. Protégez vous en souscrivant une assurance chômage, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.

Quand le salarié quitte son travail 

prix assurance perte de revenus

La démission

Si l'employé décide de rompre le contrat, il s'agit d'une démission. Si vous êtes en CDI vous pouvez à tout moment quitter l'entreprise sans réellement avoir à vous justifier. Cependant, et sauf dans certains cas, vous devrez respecter le délai de préavis mentionné dans votre contrat de travail. L'employé qui démissionne sans raison réelle et sérieuse ne touche pas ses indemnités de chômage. L'assurance maintien de salaire pour salarié en cas de maladie ou d'arrêt de travail ne fonctionne pas en cas de démission ou de licenciement.

L'abandon de poste

Ce n'est pas une démission. Un abandon de poste c'est lorsque vous n'êtes pas à votre poste ou que vous quittez votre travail sans motif valable. Une absence prolongée et injustifiée peut aboutir à un licenciement. Avant d'en arriver là, votre employeur doit vous envoyer une lettre de mise en demeure pour vous demander de reprendre le boulot. Si vous ne retournez pas au boulot, une procédure disciplinaire suivi d'un licenciement est alors enclenchée.

La prise d'acte de la rupture du contrat de travail

Vous pouvez prendre acte, c'est à dire quittez précipitamment votre poste, lorsque les faits que vous reprochez à votre patron sont graves. Un salarié victime d'harcèlement ou victime de discrimination peut interrompre son travail sur le champ et refuser de reprendre son boulot. Dans ce cas, vous devrez avertir votre employeur et lui stipuler les raisons de votre départ. Ensuite, c'est aux Prud'hommes que l'affaire se jugera.

Il y a peut être moyen de s'entendre alors évitons de nous faire la guerre

Le licenciement à l'amiable ( la rupture conventionnelle du contrat de travail)

C'est lorsque l'employeur et le salarié trouvent un accord pour rompre le contrat de travail qui les lie. Il peut être à l'initiative soit du patron soit de l'employé en CDI uniquement. Une rupture conventionnelle signifie que le patron et son salarié sont non seulement d'accord pour se séparer mais aussi sur les modalités de la séparation (indemnités versées etc.). Les conditions de la rupture doivent convenir aux deux parties et aucun des parties ne doit se sentir lésé ou obligé.

Indemnités de licenciement et assurance maintien de salaire, chômage et perte d'emploi pour salarié

Selon les raisons pour lesquelles vous avez été licencié vous aurez droit ou non au versement des indemnités de licenciement pour salarié en CDI. En cas de licenciement pour faute grave ou lourde vous ne les toucherez pas. Pour percevoir les indemnités de licenciement il faut que vous ayez au moins 1 an d'ancienneté dans la boite. Le montant versé dépend aussi de votre salaire et du nombre d'années passé dans l'entreprise. L'assurance perte d'emploi pour salarié vous couvre en cas de perte de travail non volontaire. Elle est surtout exigée si vous souhaitez prendre un crédit ou pour un prêt immobilier. L'assurance indemnités journalières pour salarié est utile en cas d'arrêt de travail pour maladie, accident ou incapacité de travail. Ne souscrivez pas n'importe quel contrat, faites appel à notre équipe pour plus de renseignements.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Google+
Partager sur WhatsApp
Partagez par mail
Imprimer

Sur le même sujet

Recevez tous nos conseils

Vous avez une voiture sans permis et vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils pour l’entretient, l’assurance, l’achat ou la revente de votre voiturette ? Indiquez votre email, c’est simple et gratuit

1fb6cfa6672e8e8d3f9073e517621293iiiiiiiiiiiiiiiiiii