Guide du salarié et assurance perte de salaire

Guide du salarié et assurance perte de salaire

Un statut un peu plus confortable que celui des indépendants

 

Cliquez ici : Oui, je veux un devis assurance perte de salaire GRATUIT pour salarié 

Salarié ou indépendant, tout le monde doit gagner sa vie. Pour beaucoup, être à son compte ça veut dire être libre et faire de l’argent même si la vie de chef d'entreprise n’est pas de tout repos. Alors pourquoi accepter de bosser pour un patron qui peut parfois vous mener la vie dure ? Être employé c’est de moins en moins rassurant mais il y a quand même pas mal d’avantages surtout si vous bossez pour une très grosse boite. Voyons d’un peu plus près ce qui peut réellement motiver quelqu’un à être salarié.

tarif assurance perte de revenus

 

Être salarié c'est avoir un patron

Avoir un boss, c'est pas forcément désagréable surtout s'il est cool et arrangeant. Si ça ne vous dérange pas d'avoir en permanence unsupérieur hiérarchique sur votre dos alors le salariat est peut être fait pour vous. Le travailleur salarié à un contrat de travail qui le lie juridiquement à un employeur. En échange de sa force de travail, comme disent les marxistes, l'employeur lui verse un salaire. L'employé exécute les ordres de son patron et c'est bien souvent tout ce qu'on lui demande. Être lié par un contrat de travail signifie également qu'en cas de non respect du contrat, l'employeur peut vous sanctionner ou vous licencier. Pensez à prendre une assurance chômage ou perte de salaire, on ne sait jamais. Ne soyons pas négatif parce que votre supérieur peut aussi vous être d'un grand secours lorsque vous traversez des moments difficiles. Il a d'ailleurs tout intérêt à ce que vous vous sentiez bien dans l'entreprise pour que vous puissiez donner le meilleur de vous même. Votre patron peut donc devenir un ami mais il veillera toujours à ne pas mélanger l’amitié et le travail.

Les 5 avantages du travailleur salarié

Dans un précédent article nous parlions des avantages à devenir indépendant et cette fois vous allez découvrir qu'être salarié c'est pas mal non plus. Sans vouloir jouer les profiteurs, vous avez parfois tout intérêt à être employé ou à le rester parce qu'au moins vous avez l'esprit tranquille.

1ère avantage : Une certaine sécurité de l'emploi.

Beaucoup de gens estiment que la sécurité de l'emploi est une très bonne raison pour entrer dans une entreprise. Les gens sont rassurés de se dire que l'entreprise dans laquelle ils travaillent pourra leur fournir du boulot jusqu'à la retraite. En réalité, vous comme moi savons parfaitement que cela est de moins en moins vrai. Pourquoi ? Parce que la crise économique est passée par là. Fini les trente glorieuses, aujourd'hui personne ne peut affirmer avec certitude qu'il fera 20 ou 30 ans dans la même boîte. Pourtant les employeurs tentent encore de fidéliser les futurs candidats en leur promettant un plan de carrière en or et une rémunération en constante progression. On dit souvent que les salariés les mieux lotis restent encore les fonctionnaires, ça doit aussi être vrai. La fonction publique ne fait plus autant rêvée mais contrairement au privé, il est beaucoup plus compliqué de se faire virer.

2ème avantage : Les horaires et les heures supplémentaires.

Généralement, un employé a un planning bien défini et des horaires fixes. Il sait à quelle heure il commence et à quelle heure il finit donc il n'y a pas vraiment de mauvaises surprises. C'est pendant ses heures de travail qu'il doit effectuer les tâches qui lui sont confiées. Pour un chef d'entreprise ou un indépendant les choses sont carrément différentes puisqu'il faut faire du chiffre, s'investir à 1000 % pour continuer à faire tourner sa boite. Les indépendants, exemple kinés, médecins et infirmières, sont livrés à eux-mêmes donc pas de client égal pas d'argent.
En ce qui concerne les heures supplémentaires, elles sont plutôt bien payées et en plus elle sont défiscalisées. Les heures supps se sont toutes les heures travaillées pour l'entreprise au-delà des 35 heures normalement prévues par le code du travail ou de celles mentionnées dans votre convention collective (ex : dans la restauration et l'hôtellerie vous travaillerez bien plus que 35 heures). De toute évidence vous pouvez gagner plus d'argent en faisant des heures supps mais il y a un nombre maximum par mois à ne pas dépasser.

3ème avantage : Les tickets restos, chèques vacances et chèques cadeaux.

C'est quand même sympa d'avoir des tickets restaurants quand y a pas de cantine au boulot. Une partie des tickets restaurants est prise en charge par l’employeur. On peut dépenser les tickets dans presque tous les commerces alimentaires, ce qui donne pas mal de choix. Un petit bémol quand même, désormais le montant maxi que vous pouvez dépenser est de 19€ par jour. 
Certaines entreprises proposent aussi des chèques vacances et des chèques cadeaux à leurs employés. Tous ces avantages sont un moyen de fidéliser les salariés.
Il existe d’autres avantages en fonction de la boite dans laquelle vous bossez. En général, plus la boite est grosse plus les avantages sont nombreux parce que le comité d’entreprise (CE) est souvent plus actif. Avoir un super comité d’entreprise c’est génial et ça, aucun salarié ne dira le contraire.

4ème avantage : Avoir des collègues avec qui bavarder.

Au travail vous aurez certainement des collègues et vous vous ferez probablement des amis et peut-être même que vous y rencontrerez votre futur conjoint. C'est vrai puisque c'est l'endroit ou vous passez la majeure partie de votre temps, il est donc normal que vous fassiez des rencontres amicales et pourquoi pas sentimentales. Vous allez faire des sorties entre collègues après le boulot (after work) et passerez des bons moments ensemble. Comme vous vous en doutez, tout comme les bars ou les salles de sport, l’entreprise est un lieu idéal pour tisser des liens sociaux et pour les plus timides d'entre vous, rompre l'isolement.

5ème avantage : Faire des pauses dignes de « Caméra café ».

Autant vous avertir de suite : Les pauses cafés sont dorénavant un peu plus surveillées. Finis les longues pauses de 20 min tous les quart-d’heures. Le temps c’est de l’argent et on ne vous paye pas à glander. Oui, en France la pause café est une véritable institution mais en abuser ça craint ! Alors ce petit rituel, très utile, est maintenant beaucoup plus encadré. En tous cas, faire une pause clope, café, thé…surtout entre amis c’est franchement agréable. On papote, on rit, on se détend et on se raconte les derniers ragots qui circulent dans la boite mais attention, gardez l’œil sur la montre parce que vos supérieurs vous guettent.

Le salarié a un salaire fixe et rêve d'un CDI 

prix assurance perte de revenus

C’est bien d’avoir une rémunération fixe parce qu'au moins tous les mois vous savez combien tombe sur votre compte bancaire. En plus de cette rémunération, vous pouvez parfois toucher des commissions et des primes. Certains commerciaux par exemple peuvent doubler ou tripler leur salaire s’ils ont bien bossés mais évidemment ça dépend là aussi de votre contrat de travail et du job que vous exercez. En fait, quand on est employé, avoir un cdi (contrat à durée indéterminée) c’est le top parce qu’on peut plus tranquillement se projeter dans l’avenir. Les banques vous accordent plus facilement un prêt si vous êtes en cdi plutôt qu’en cdd (contrat à durée déterminée). Avoir une rentrée d’argent sûre et pouvoir présenter des fiches de paie régulières ça rassure tous les organismes de crédit et bien entendu les propriétaires si vous souhaitez louer un appartement ou une maison. Par contre, souscrivez une assurance indemnités journalières pour salarié en cas d’arrêt de travail et une assurance emprunteur pour rembourser votre crédit en cas de maladie, d'incapacité de travail ou suite à une perte d’emploi.

Le chômage : La crainte de tous les salariés

You’re fired ! En français : vous êtes viré ! En espérant que cela ne vous arrive jamais mais personne n’est à l’abri d’un licenciement. Votre patron peut vous renvoyer mais il faut qu’il ait une raison sérieuse pour le faire. Un employé peut être licencié pour motif personnel ou pour motif économique. Le licenciement pour motif économique signifie que l’entreprise rencontre des difficultés économiques et qu’elle n’est plus en mesure de vous donner du boulot. Quoi qu'il arrive et quel que soit le motif de licenciement, il y a une procédure à suivre. L'employeur doit vous convoquer pour un entretien préalable, il peut vous remettre en main propre ou vous envoyer par courrier la lettre de licenciement. Votre employeur doit respecter le code du travail et vous avez tout à fait le droit de contester un licenciement. Pour les litiges entre employeur et employé, vous devez saisir les Prud’hommes.

La protection sociale du salarié

Lorsqu’on est employé dans le secteur privé on est sous le régime général. Le régime général se divise en 3 branches :
- La famille : Gérée par la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) qui s’occupe des familles et des personnes en difficultés. C’est qui bien évidemment elle qui vous verse les allocations familiales.
- La maladie : Les questions de santé sont gérées par la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) en gros c'est la sécurité sociale.
- La vieillesse : C’est la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) qui pilote tout ce qui concerne la retraite.

Les allocations chômage
Si vous être au chômage et que vous remplissez les conditions prévues, vous avez droit aux allocations chômage. Cet argent vous permet de continuer à vivre le temps de retrouver un emploi. Le montant et la durée de versement dépendent du salaire que vous aviez et du temps que vous avez travaillé. Attention, la somme versée et la durée sont plafonnées.

La retraite
La retraite que vous touchez dépend du nombre d'années que vous avez cotisé. Tous les salariés cotisent pour leur retraite. C’est le système de retraite par répartition. Il est basé sur la solidarité car ce sont les salariés d’aujourd’hui qui financent les retraites des « vieux ». Si vous souhaitez toucher une meilleure retraite alors mettez des sous de côtés. Investissez, faites des placements et souscrivez un contrat épargne retraite. Sur Ledevis.com vous avez toutes les infos sur les contrats d'assurance vie, épargne retraite, PEA et PERP dont vous avez besoin. Préparez dés maintenant votre retraite en comparant nos offres en ligne.

URGENT : Vous devez prendre une assurance perte de salaire pour salarié en cas d'arrêt maladie

Ne soyez pas surpris si en cas d’arrêt de travail vous ne touchez que  50% de votre salaire et en plus le montant des indemnités journalières est plafonné. La plupart des gens bossent sans savoir combien ils toucheront s’ils étaient arrêtés pour maladie ou accident. Vous devriez sans plus attendre contacter nos conseillers pour une étude gratuite et sans engagement. Ensemble, nous réaliserons un comparatif assurance indemnités journalières pour salarié afin de vous permettre d'anticiper une éventuelle baisse de revenus. L'assurance maintien de salaire pour salarié est un contrat de prévoyance qui consiste à verser à l’assuré un complément de salaire en cas d’arrêt de travail. Votre arrêt de travail peut durer plus longtemps que prévu et si malheureusement c'est le cas pour vous, le contrat vous donne la possibilité de toucher une rente d’invalidité en cas de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). C’est une assurance complète qui devrait même être obligatoire. Certaines entreprises ont mis en place un contrat de prévoyance collectif mais toutes ne le font pas alors demandez à votre employeur s'il y en a une en place. Sur Ledevis.com vous pouvez consulter les contrats proposés par les assureurs. Notre comparateur assurance perte de salaire pour salarié vous propose d'ajouter des options comme le capital décès, la rente éducation et bien sûr la rente d’invalidité qui est tellement importante. Ne soyez pas négligeant, demandez votre étude gratuite, au moins maintenant vous êtes prévenu.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Google+
Partager sur WhatsApp
Partagez par mail
Imprimer

Sur le même sujet

Recevez tous nos conseils

Vous avez une voiture sans permis et vous souhaitez recevoir nos meilleurs conseils pour l’entretient, l’assurance, l’achat ou la revente de votre voiturette ? Indiquez votre email, c’est simple et gratuit

03df32954f31eed07d1f1db83a66a9f6wwwwwwwwwwwwwwwwwwwwwww